Accueil » News » Appel à communications – L’entrepreneuriat féminin dans les territoires engagés : enjeux et typicités – ULCO – VSE n°211

 
 

Appel à communications – L’entrepreneuriat féminin dans les territoires engagés : enjeux et typicités – ULCO – VSE n°211

 

Une initiative de l’ULCO :

Dans le cadre de ses journées sur l’entrepreneuriat, l’ULCO, avec le CEL, l’ISCID-CO et sa Chaire CERi, organise un numéro autour de cette thématique. Ainsi, il vous est proposé de soumettre un article sur l’entrepreneuriat féminin en France ou à l’étranger qui s’inscrit dans la recherche d’une plus-value sociale et/ou sociétale pour le territoire où s’inscrit le projet. Des approches théoriques, des études de cas, des collectes de données quantitatives ou qualitatives… sont admises.

Contenu thématique :

Plusieurs auteurs soulignent que les femmes entrepreneures (de l’Economie Sociale et Solidiare – ESS, ou de l’économie classique) sont attirées par des facteurs positifs ou pull et des facteurs négatifs ou push (Duchenaut et Orhan, 2000 ; Léger-Jarniou, 2013 ; Naschberger et al. 2013). De tels facteurs se nourrissent de l’importance de l’altruisme communautaire et de l’implication dans la vie sociale et économique (Tchouassi, 2002 ; Onana, 2006 ; kane, 2009). Face aux nombreux obstacles, elles s’appuient sur de  nombreuses potentialités individuelles et collectives sous-tendues par des dispositifs d’accompagnement de l’écosystème entrepreneurial (Notais et Tixier, 2014 ; Lebegue, 2015 ; Roukatou, 2015 ; Demmen-Debbih, 2015). De telles volontés et forces expliquent la diversité des organisations de l’ESS qu’elles créent et développent. Leurs pratiques entrepreneuriales sont d’une grande densité en raison de l’étendue et de la variété de secteurs d’intervention, des inscriptions territoriales, des modes de fonctionnement ainsi que du caractère souvent hybride des ressources mobilisées. Cette diversité quasi infinie les rend rebelles à toute définition universelle ou modèle uniforme qu’elles prennent corps dans des territoires engagés et fourmillent de spécificités ou particularités ouvertes à la recherche (Garrabé, 2003). Ceci rend, encore plus difficile, toute harmonisation théorique et normative des pratiques de tels organismes de l’ESS (Defourny et al., 1999). Il s’agit d’un réel défi de portée humaniste pour la recherche centrée sur la pratique tant il est question de se préoccuper du sens que les acteurs donnent à leur monde (Dosse,1997). En d’autres termes, la diversité culturelle portée par l’ESS fait irruption par le bas et combat l’uniformité génératrice d’entropie pour les milieux engagés qu’il convient d’explorer. (Zaoual, 2003). Tels sont les enjeux de ce dossier thématique.

Pour plus de détails, veuillez voir le document ci-dessous :

VSE Numeěro Speěcial – entrepreneuriat feěminin_appel com

 

Aucun commentaire

Soyez le premier à donner votre avis.

Poster un Commentaire