Accueil »

 

ROR, la revue du RIODD

 

Le thème de la responsabilité sociale de l’entreprise est ancien et on en trouverait la trace aussi bien dans le paternalisme du XIXiéme siècle que dans les engagements de grands capitaines d’industrie du siècle passé. Mais force est de constater que c’est à l’orée de notre siècle que ce thème a pris une importance nouvelle et qu’il est devenu une préoccupation essentielle car il est la contrepartie de la place et du rôle majeur des entreprises dans un monde global. Le rapport au temps, le rapport à   l’espace, les relations de l’entreprise avec ses parties prenantes ont connu plus de changements dans les dix dernières années que dans le siècle précédent.

L’entreprise, à travers les conséquences environnementales de ses activités devient responsable vis à vis des générations à venir. Par sa position de donneur d’ordre ou de client de sociétés implantées dans des pays en voie de développement elle devient également responsable de salariés qui ne sont pas les siens et du fait des attentes de consommateurs, de collectivités territoriales, de riverains, d’ONG elle doit se poser des questions nouvelles sur les conditions et parfois même la finalité de ses activités. Les marchés financiers ne sont pas les derniers à avoir pris en compte cette nouvelle dimension à travers le développement de l’investissement socialement responsable et des agences de notation extra-financière. La consommation socialement responsable, le commerce équitable posent également de nouveaux problèmes aussi bien aux producteurs qu’aux distributeurs.

Les sciences de gestion apportent leur contribution à la recherche de solutions en produisant et diffusant des connaissances validées de façon à animer un débat scientifique comparable à ceux qui traversent les courants anglo-saxons connus sous les dénominations de « business ethics », « business and society », « social issues »,  « corporate social performance ».

Dans ces domaines plus que dans d’autres, la dimension culturelle est importante et c’est pourquoi il nous est apparu utile de proposer une revue écrite en français et en anglais . La Revue acceptera des articles écrits dans l’une ou l’autre des deux langues. Chaque article écrit en français fera l’objet d’un résumé en anglais de façon que les mots clés et les résultats apparaissent clairement au lecteur anglophone et réciproquement chaque article écrit en anglais fera l’objet de la même présentation en français.

Enfin il va de soi que la revue fonctionnera selon les principes désormais bien établis des revues scientifiques internationales : soumission des articles par les auteurs, désignation par le rédacteur en chef de trois rapporteurs qui examineront ces propositions préalablement anonymisées et procédure de navette dans le cas où ces propositions devraient être retravaillées avant d’être publiées.

Cependant notre Revue aura le souci de ne pas être une simple procédure de sélection et elle s’efforcera d’apporter, dans la mesure de ses moyens, une aide aux auteurs afin de les aider à progresser dans la production de connaissances scientifiquement validées.

 

 

RÉDACTION EN CHEF

Frédérique DÉJEAN, Professeur des universités, sciences de gestion, Université Paris Dauphine

Elise PENALVA-ICHER, Maître de conférences, sociologie, Université Paris Dauphine

Nicolas POSTEL, Professeur des universités, sciences économiques, Université de Lille

André SOBCZAK, Professeur, droit, Audencia Business School

SECRÉTAIRE DE RÉDACTION

Sylvia CHEMINE

 

COMITE EDITORIAL

Franck AGGERI Ecole des Mines, Pascale AMANS Université Toulouse Paul Sabatier, Pierre BARET ESC La Rochelle, Pauline BARRAUD DE LAGERIE Université Paris Dauphine, Bernard BAUDRY Université Lyon 2, Faouzi BENSEBAA Université Paris 8, Sandrine BERGER-DOUCE Ecole Mines Saint Etienne, Céline BERRIER-LUCAS ISG Paris, Yuri BIONDI Université Paris Dauphine, Soline BLANCHARD Université de Lausanne, Isabelle CADET IAE Paris, Marie-Andrée CARON UQAM, Didier CAZAL Université Lille, Isabelle CHAMBOST Cnam, Jean-Pierre CHANTEAU Université Grenoble Alpes, Bernard CHRISTOPHE Université de Picardie, Marine COLON Supagro Montpellier, Jean-Marie COURRENT Université Montpellier, Thomas DALLERY Université du littoral, Béatrice DELZANGLES Université Paris Dauphine, Isabelle DESBARATS Toulouse Capitole, Benjamin DREVETON IAE Poitiers, Clotilde DRUELLE-KORN Université Limoges, Pascal DUMONTIER Université Paris Dauphine, Michèle DUPRE Université Lyon, Vincent FRIGANT Université de Bordeaux, Stéphanie GIAMPORCARO Université Nottingham, Loréa HIRECHE Telecom Paris Sud, Florence JANY CATRICE Université Lille, Hager JEMEL-FORNETTY Edhec, Catherine KARYOTIS Neoma, Thomas LAMARCHE Université Diderot, Alexandre LAPEYRE Université Toulouse, Laure LAVORATA Université Reims, Magalie MARAIS Montpellier Business School, Kathia MARTIN-CHENUT Université Paris 1, Emmanuelle MAZUYER CNRS / Université Lyon, Anne-Catherine MOQUET UPEC, Yvon PESQUEUX Cnam, Olivier PILMIS CSO Sciences Po, Nicolas POUSSINGLISER (Luxembourg), Françoise QUAIREL Université Paris Dauphine, Lovasoa RAMBOARISATA UQAM, Dimbi RAMONJY ESC La Rochelle, Antoine REBERIOUX Université Paris Diderot, Emmanuelle REYNAUD IAE Aix, Tatiana SACHS Université Nanterre, Morgan SWEENEY Université Paris Dauphine, Leila TEMRI SupAgro Montpellier, Hélène TISSANDIER NASOM Université Paris Dauphine, Julie TIXIER UPEM (Marne La Vallée), Stéphane TREBUCQ Université Bordeaux, François VALLAEYS Université du Pacifique, Lima, Perou, Corinne VERCHER-CHAPTAL Université Paris 13, Stéphane VERNAC Université Amiens, Jean-Christophe VUATTOUX IAE Poitiers, Elisabeth WALLISER Université Nice, Xavier ZUNIGO Université Paris Dauphine.

COMITE D’ORIENTATION

Julie BASTIANUTTI Université Lille, Ariane BERTHOIN ANTAL Wissenschaftszentrum Berlin, Julienne BRABET UPEC, Laurent CAPPELLETTI Cnam, Michel CAPRON Université Paris-Est Créteil, Stéphanie CHATELAIN PONROY Cnam, Isabelle DAUGAREILL Université Bordeaux, Assaad EL AKREMI Université Toulouse, Corine EYRAUD LEST Marseille, Olivier FAVEREAU Université Nanterre, Corinne GENDRON UQAM, Pierre-Yves GOMEZ EM Lyon, Jean-Pascal GOND Cass Business School, Ronald JEURISSEN Neyenrode University, Damien KRICHEWSKY Université Bonn,  Céline LOUCHE Audencia Business School, Dirk MATTEN Schulich School of Business, Samuel MERCIER Université Bourgogne, Jeremy MOON Copenhagen Business School, Jean PASQUERO UQAM, Roland PEREZ Université Montpellier, Alexandre RAMBAUD AgroParistech, Sophie SCHILLER Université Dauphine, Martine SPENCE Telfer School of Management, William SUN Leeds Beckett University, Béatrice TOUCHELAY Université Lille, Marie-France TURCOTTE UQAM, David VOGEL Haas School of Business, Maurizio ZOLLO Bocconi University.

Site de la revue :

http://eska.fr/index.php?main_page=product_book_info&cPath=30&products_id=857

Les différents numéros de la revue :
http://www.cairn.info/revue-de-l-organisation-responsable.htm

 

ROR – Recommandations aux auteurs

ROR – Ligne éditoriale