2nde Journée de l’Innovation Abbé Grégoire – 28 mars 2017 – Paris

Avec le soutien de
 
avec le support scientifique de

 

 
 

Le Cnam organise le 28 mars 2017 à Paris la 2nde Journée de l’innovation Abbé Grégoire (JAG).

 

La communauté scientifique en sciences humaines et sociales s’intéresse de plus en plus à l’innovation, que cela soit sous l’angle du processus d’innovation ou du résultat concret (produit, procédé, technologie, etc.). Or, dans une économie de la connaissance, une part importante de la croissance des pays occidentaux est tirée par le progrès scientifique et technologique. En outre, les positions stratégiques des organisations comme les fortunes des individus peuvent se faire et se défaire à grande vitesse. L’analyse de cette réalité devient donc un impératif pour comprendre la création de richesse dans nos sociétés.

La 2nde Journée de l’innovation Abbé Grégoire est une rencontre pluridisciplinaire (avec une dominante en sciences de gestion et en économie), qui s’inscrit dans le contexte actuel de mutation technologique. Lors de la première édition qui s’est tenue le 31 mars 2016, une centaine de chercheurs se sont retrouvés pour débattre de 36 articles de recherche organisés en 7 panels thématiques.

Pour cette 2nde Journée, plus de 35 thématiques seront étudiées lors de sessions spécifiques d’une grande variété (management de l’innovation, entrepreneuriat, régulation, économie de l‘innovation, brevets, venture capital, NBIC, etc.).

 

Le Professeur Philippe Aghion (Collège de France, chaire Économie des institutions, de l’innovation et de la croissance) introduira la journée par une conférence plénière

 

La plupart des associations scientifiques françaises qui traitent de l’innovation nous font la joie de nous soutenir et de nous accompagner : l’Association Internationale de Management Stratégique (AIMS),  l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation (AEI), Association Académique Internationale de Gouvernance (AAIG).

La 2nde Journée de l’innovation Abbé Grégoire (JAG) a également noué des accords avec plusieurs revues académiques partenaires. Les auteurs désireux de soumettre leurs articles à ces revues pourront le faire dans le cadre des numéros, dossiers ou articles spéciaux liés à la JAG :

 
Pour retrouver toutes les informations, notamment l’appel à communications, cliquez ICI.
Veuillez noter particulièrement l’appel à propositions ci-dessous en lien direct avec les thématiques du RIODD :
APPEL A COMMUNICATIONS
Special Interest Group Innovation Sociale
Organisé par Thibault Cuénoud et Dimbi Ramonjy
Le Cnam organise le 28 mars 2017 à Paris la 2nde Journée de l’innovation Abbé Grégoire (JAG). Dans ce cadre, le Special Interest Group Innovation Sociale vous indique plus en détail les attentes pour les soumissions d’articles liés à cette thématique.
L’innovation sociale est un concept qui a été défini par les travaux du Centre de Recherche sur Les innovations Sociales (http://crises.uqam.ca/). Nous pouvons donc reprendre la définition qu’ils donnent aujourd’hui afin de délimiter la nature des contributions de ce SIG : « Elle se caractérise tout autant par un processus de mise en oeuvre impliquant une coopération entre une diversité d’acteurs que par les résultats obtenus, immatériels ou tangibles. À plus long terme, les innovations peuvent avoir une efficacité sociale qui dépasse le cadre du projet initial (entreprises, associations, etc.) et représenter un enjeu qui questionne les grands équilibres sociétaux. Elles deviennent alors sources de transformations sociales et peuvent contribuer à l’émergence d’un nouveau modèle de développement. » Ainsi, l’innovation sociale revêt trois axes qui pourront être traités : l’innovation sociale institutionnalisée sur nos territoires, l’innovation sociale individualisée et l’innovation sociale en entreprise.
Les soumissions d’articles reliées à cette thématique devront se positionner sur le champ de l’innovation sociale de la finance et de l’entrepreneuriat. Il pourra s’agir de nouvelles pratiques organisationnelles d’acteurs, de nouveaux produits innovants socialement, de nouveaux projets/dynamiques plus citoyennes et/ou associant une diversité de parties-prenantes. Les hybridations de pratiques et d’acteurs sont les bienvenues.
Vous retrouverez le calendrier et les consignes de soumission dans l’appel à communications global, et sur le site internet de la journée :
www.abbegregoireinnovation.com
Les dimensions d’analyse de l’innovation sociale :
Objet « Quoi ? »
Nouveauté/caractère novateur : solution nouvelle / hors normes, importance des changements (étendue, profondeur) ; Tangibilité de l’action au produit : procédural / organisationnel / institutionnel / produit / technologie ;
Champ « Où ? » Tous les secteurs de la société ; Cible du changement Individu / territoire / entreprise ;
Objectif « Pourquoi ? » Mieux-être des individus et des collectivités : résolution de problèmes présents / prévention de problèmes futurs / aspirations ;
Processus « Comment ? » Diversité des acteurs (au moins 1 / diversité) ; Degré de participation des usagers (prise de conscience du problème, création, mise en oeuvre, évaluation) ;
Résultats Importance de la qualité relative des résultats ;
Source : « Qu’est-ce que l’innovation sociale ? » Julie Cloutier, Novembre 2003, Les Cahiers du CRISES Collection Études théoriques
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.