Journée de recherche MAI – Mutualisations, regroupements, communs : Quelles stratégies de coopération pour les organisations de l’ESS ? – 04 Octobre – Paris

De 9h30 à 18h

Mutualisations, regroupements, communs :

Quelles stratégies de coopération pour les organisations de l’ESS ?

Afin de répondre aux enjeux de pérennisation et de développement de leurs activités, nombreuses sont les organisations de l’économie sociale et solidaire qui optent pour des stratégies de rapprochement ou de coopération sur des modes plus ou moins formels. Quelle est l’ampleur de ce phénomène ? Quelles logiques sous-tendent ces stratégies ? Quelles formes prennent ces regroupements ? Quelles modalités innovantes peut-on observer ? Et pour quels résultats ?

La chaire « Mutation, Anticipation, Innovation » de l’IAE de Paris et la chaire « Economie solidaire » du Cnam co-organisent une journée de recherche qui rassemblera autour de ces questions des chercheurs de différents champs disciplinaires et des acteurs de terrain qui feront part de leurs expériences et analyses.  Cette journée se tiendra dans les  locaux de l’IAE de Paris Mardi 4 octobre de 9h30 à 18h, dans le 13ème arrondissement (se rendre à l’IAE de Paris).

Entrée libre. Le nombre de places étant limité, la réservation est obligatoire.

Programme de la journée

9h30 Accueil des participants et café

Matin 10h-12h30

10h-10h20 : Introduction de la journée

Philippe Eynaud  et Géraldine Schmidt, professeurs à l’IAE de Paris

10h20-10h50 : L’économie sociale et solidaire : pratiques, théories, débats

Jean Louis Laville, professeur au Cnam, Paris

10h50-11h30 : Une typologie des stratégies de coopération des organisations de l’ESS

Pierre Garaudel, Maître de conférences à l’IAE de Paris ; Adrien Laurent, Doctorant au Gregor

Discutante : Viviane Tchernonog, chercheuse au CNRS au Centre d’économie de la Sorbonne de l’Université Paris 1

(11h30 – 11h45 pause)

11h45-12h15 : Restructurations associatives : l’ESS, une issue ? Le cas d’un groupement associatif du secteur social et médico-social

Delphine Vallade, maître de conférences, Université de Montpellier 3

12h15-12h45 : Coopérations interassociatives : les stratégies socio-politiques en question

Francesca Petrella, maître de conférences, Université Aix Marseille, Lest-CNRS  et Nadine Richez Battesti, Maître de Conférences en Economie, Université Aix Marseille, Lest-CNRS

(12h45 -14h15 Déjeuner)

Après midi 14h15-18h

14h15-14h45 : Les stratégies de coopération peuvent-elle être des alternatives aux fusions dans le champ de l’ESS ?

Fanny Gérome, Directrice du développement de France Active

14h45-15h15 : Comment caractériser les pratiques autour des communs dans le champ de l’ESS ? Présentation d’un programme de recherche interdisciplinaire

Corinne Vercher-Chaptal, professeur à l’université Paris 13

15h15-16h00 : Table ronde 1 –  Pratiques d’économie solidaire et communs dans le secteur professionnel artistique et culturel

Participants : Philippe Eynaud

Laura Aufrère, chargée de mission à l’Ufisc

Julien Costé, membre de Barzarnaom, Caen

Pause 16h00-16h15

16h15-17h00 : Table ronde 2 – Se restructurer autour d’un projet commun dans le secteur des addictions : l’enjeu de la création d’une fédération regroupant des acteurs venant de champs d’intervention différents

Participants : Adrien Laurent, Nathalie Latour, déléguée générale de la fédération addiction, George Martinho, adjoint à la déléguée générale de la fédération addiction

17h00-17h45 : Table ronde 3 –  Mutualiser autour de nouvelles formes de travail : le projet Bigre

Participants : Géraldine Schmidt, Pierre Garaudel, Stéphane Veyer, Coopérateur à Coopaname, Paris.

17h45-18h00 : Conclusion de la journée

Philippe Eynaud  et Géraldine Schmidt, professeurs à l’IAE de Paris

Adresse

8 bis rue de la Croix Jarry, 75013 Paris

Inscription

Inscription ici.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.