Parution – Quels instruments financiers pour l’Agenda 2030 ? L’éclairage de la Théorie Financière Ecologique de Thomas Lagoarde-Segot, KEDGE BS & SDSN France & Christophe Revelli, KEDGE BS

Cet article apporte l’éclairage de la Théorie Financière Ecologique sur la question du financement de l’Agenda 2030. Nous mettons tout d’abord en évidence l’incohérence analytique des stratégies de financement par les marchés, fondées sur la théorie néoclassique. Nous avançons ensuite les éléments d’une stratégie alternative reposant sur l’émission d’une nouvelle catégorie d’instruments financiers : le titre souverain écologique (TSE). Puis, nous développons « Philia 1.1 » un mini-modèle stock-flux cohérent (SFC) à 32 équations permettant d’analyser les effets des émissions de TSE sur la dynamique macroéconomique et le processus de transition écologique. Les simulations menées suggèrent que l’émission de TSE pourrait permettre d’impulser une dynamique macroéconomique expansionniste bénéfique aux salariés; tout en encastrant le surcroit d’activité dans de nouveaux critères écologiques et sociaux. Les émissions de TSE pourraient donc jouer un rôle moteur dans la poursuite des Objectifs du Développement Durable (ODD).

 

01 Prix-de-thèse RIODD présentation générale

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.