Parution – LES COOPÉRATIVES : NOUVELLES PRATIQUES, NOUVELLES ANALYSES Sandrine ANSART ; Amélie ARTIS ; Virginie MONVOISIN ; (Dir.) – Éditions Campus Ouvert

L’origine de cet ouvrage est une rencontre entre des universitaires et des représentants des coopératives qui a eu lieu à Grenoble en avril 2016 et dont l’objet était de confronter les points de vue des professionnels et des universitaires à la fois sur les nouvelles pratiques des coopératives, et les nouvelles analyses en cours.

Le contexte dans lequel s’inscrit la vie des coopératives est en effet modifié par de nombreux éléments : la loi de juillet 2014 sur l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), l’apparition des Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE), des Société Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC), l’ubérisation de la société, … Du coté universitaire, les auteurs qui s’intéressent aux coopératives sont peut-être moins isolés, parce qu’ils ont fait l’effort de s’inscrire dans le cadre de certains paradigmes de l’économie industrielle, de la gestion et/ou de la sociologie des organisations, que ce soit en France ou dans le monde anglo-saxon.

Les analyses des universitaires et celles des professionnels ne sont pas juxtaposées, mais plutôt en échos, comme le montre la réflexion sur la spécificité des banques coopératives ou leur banalisation.
Les contributions réunies dans ce livre s’appuient aussi bien sur l’histoire que sur l’actualité la plus récente.

Ce livre est à la fois un outil pédagogique pour les enseignants et un ouvrage de référence pour les praticiens impliqués dans les grands débats sur les coopératives.

Les auteurs : La moitié des auteurs sont des universitaires, et l’autre moitié sont des professionnels engagés dans des coopératives. Ils se sont rassemblés dans le cadre des travaux de l’équipe de recherche PACTE (UGA) lors d’une journée d’études co-organisée par Sciences Po Grenoble et Grenoble École de Management qui a eu lieu le 15 avril 2016 à Grenoble.

SOMMAIRE
Introduction
Amélie ARTIS
Vers un renouvellement de la recherche sur les coopératives et la coopération ?
Danièle DEMOUSTIER
1 – La question de la diffusion de l’innovation sociale : l’exemple des fruitières comtoises
Alain MÉLO
2 – Les coopératives agricoles vigilantes, attentives et solidaires
Violaine PANABIÈRE
3 – La banalisation des coopératives : une dynamique irréversible ?
Le cas des banques coopératives en France
Sandrine ANSART, Amélie ARTIS, Virginie MONVOISIN
4 – Une banque coopérative est-elle une banque comme les autres ?
Le cas de la Banque Populaire des Alpes
Pierre-Henri GRENIER
5 – La gouvernance des coopératives : un modèle à suivre ?
Françoise MOULIN
6 – Loi ESS versus innovation sociale ?
Le cas des coopératives d’activité et d’emploi
Mélissa BOUDES
7 – SCIC, l’entreprise de demain
Jean HUET
8 – Les réseaux de coopératives de commerçants :
un terrain privilégié pour l’innovation au plus près des territoires
Alexandra BOUTHELIER
9 – Transformer le monde en se transformant :
pouvoirs et droits des managers « de terrain » de l’économie sociale et solidaire
Nicole ALIX
10 – Recherche anglophone sur les coopératives :
état des lieux et perspectives
Vassili JOANNIDES de LAUTOUR
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Public auquel cet ouvrage est destiné :
 Membres de coopératives s’intéressant à leur évolution ;
 Étudiants en droit, économie, gestion, écoles de commerce et Sciences-Po.

Pour commander :

Contact :
Association pour la Diffusion d’Études et de Recherches – 10 rue champ Rochas – 38240 MEYLAN
Mèl :

124 pages : 15 €
Éditions Campus Ouvert
ISBN : 979-10-90293-28-1
Distribution : L’Harmattan

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.