CIAg Alimentation – Bioénergies durables : innovations dans les territoires et les filières – 22 novembre 2016 – Reims

A la suite de la COP21, la transition énergétique, inscrite dans la  loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (2015) et l’économie circulaire appellent de nouvelles solutions énergétiques qui sont autant de défis techniques, économiques et sociétaux à relever par les acteurs de la bioéconomie. La mobilisation des ressources végétales, en particulier lignocellulosiques, et la valorisation des déchets, élargissent le champ des possibles. Quelles voies biotechnologiques permettent aujourd’hui d’accéder à des solutions énergétiques à l’échelle industrielle depuis la méthanisation jusqu’aux biocarburants ?
Le développement des bioénergies nous amène à dépasser l’approche en filière au profit d’une vision en système où les articulations avec le système alimentaire conduisent à s’interroger sur la pertinence de l’échelle territoriale pour concilier les potentialités agronomiques et les attentes d’énergie renouvelable en bioéconomie.
Le colloque interrogera les politiques publiques et les décisions privées de mobilisation de biomasse. Il convient de dépasser les confusions actuelles pour, à l’échelle d’un territoire,  favoriser des modes de gestion différenciées de flux de biomasse végétale en limitant d’éventuels impacts sur la fertilité des sols. En découlent les cascades d’usage de la biomasse jusqu’aux bouclages des cycles dans les systèmes de culture.
Enfin, deux voies d’avenir audacieuses et créatives seront explorées :
– L’implantation de cultures énergétiques sur des sols pollués ce qui contribuerait aussi à leurs phytoremédiations,
– Les technologies basées sur les usages en cascade de la biomasse, où  la biologie synthétique peut révolutionner les productions de microalgues.
Les enjeux et les questions scientifiques et technologiques sont donc nombreux. Ce CIAg s’adresse aussi aux parties prenantes socio-économiques concernées par le développement des bioénergies. Des rendez-vous en B to B avec les chercheurs présents seront organisés à leur intention.
La visite du prototype Futurol dédié à la production de bioéthanol de deuxième génération à partir de plantes entières dédiées mais aussi de coproduits agricoles et forestiers, résidus verts et autre biomasse lignocellulosique, viendra illustrer la journée.

Pré-Programme

8h45 : Accueil des participants
9h15 – 9h30 : Accueils

> Frank Bostyn, Directeur de Noema business school (sous réserve)
> Pôle de compétitivité IAR (sous réserve)

9h30 – 9h50 : Introduction

> Analyse des prospectives et des cadres réglementaires pour les bioénergies.
Paul Colonna, Inra

9h50 – 10h50 : Session 1 : Technologies en croissance

> La méthanisation
Jean-Philippe Steyer, Inra Narbonne

> Les biocarburants par les voies biotechnologiques à partir de biomasses glucidiques
Carole Jouve, LISBP, Toulouse

Discussion avec la salle

10h50 – 11h50 Session 2 : L’approvisionnement en biomasse
> Les ressources végétales (peuplier, miscanthus, Panic érigée, sorgho, ..) et les itinéraires techniques (TCR,..)
Herman Hofte, Inra Versailles
> Les systèmes de culture à finalité énergétique
Benoit Gabrielle, Inra Grignon

Discussion avec la salle

12h – 13h10 : Déjeuner
13h10 – 15h  Session 3: Performances environnementales, économiques, et sociales
> De l’importance d’une prise en compte des aspects sociaux et institutionnels dans la mobilisation de la biomasse à finalité énergétique
Jean-Marc Callois, Irstea
> Le bouclage des cycles. Quelles orientations pour la biomasse dans une logique de cascade d’usages ? Une vision globale peut changer des équilibres de système
Sylvie Recous, Inra Reims
> Place des bioénergies dans l’économie de l’énergie aux niveaux européen et international
Jean-François Gruson, IFPEN

Discussion avec la salle

15h – 16h Session 4 : Les nouvelles opportunités
> Les nouvelles surfaces accessibles par la mobilisation de surfaces agricoles polluées impropres à la production de produits alimentaires
Jean-Louis Morel, Inra Nancy
> Bioraffinerie environnementale et les usages en cascade
Diana Bernet, Inra Narbonne

Discussion avec la salle

16h – 16h15 : Séquence conclusive
> Mise en perspective :
Paul Colonna, Inra, Directeur scientifique adjoint
< Option ! >
16h30 : Départ pour Pomacle /Futurol
17h-18h : Visite du site
Retour à 18h45 à la gare centrale de Reims au plus tard
< Rendez-vous en B to B >

Organisés tout au long de la journée : Créneaux de 30 minutes sur inscription

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.